Mentions légales

DÉCLARATION DE POLITIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L'ESCLAVAGE ET LA TRAITE DES ÊTRES HUMAINS pour l'exercice clos le 31 mars 2020

(PDF, ouvrir dans une nouvelle fenêtre)Version PDF (PDF :  146 KB)

Notre politique

Nous menons une politique de tolérance zéro à l'égard de l'esclavage moderne et de la traite des êtres humains.

Nous nous sommes engagés à contrôler, développer et améliorer nos activités pour lutter contre l'esclavage et la traite des êtres humains.

Nous voulons garantir que nos opérations commerciales ou nos chaînes d'approvisionnement ne permettent aucune forme d'esclavage moderne, de traite des êtres humains ou toute autre violation des droits de l'Homme.

En tant que membre du groupe d'entreprises Mitsubishi Electric Corporation, nous appliquons la politique sur les droits de l'Homme du Groupe Mitsubishi Electric1 et les directives de conduite du Groupe Mitsubishi Electric2. Il s'agit notamment de notre engagement permanent à respecter les règles internationales relatives aux droits de l'Homme et à respecter la loi, à agir avec la plus grande intégrité et toujours dans le respect des droits de l'Homme.

  1. 1 Voir : (ouvrir dans une nouvelle fenêtre)http://www.mitsubishielectric.com/en/sustainability/csr/social/humanrights/policy/index.html
  2. 2 Voir le lien vers la version en anglais à l'adresse :
    (PDF, ouvrir dans une nouvelle fenêtre)http://www.mitsubishielectric.com/company/csr/social/fair_compliance/pdf/Conduct_Guidelines_Final.pdf

La structure de notre organisation

Mitsubishi Electric Europe B.V. est une filiale en propriété exclusive de Mitsubishi Electric Corporation.

Nos activités britanniques englobent :

  • la vente et la commercialisation de produits et services Mitsubishi Electric de climatisation, chauffage, refroidissement et ventilation, d'automatisation et de contrôle, de pièces automobiles, de systèmes et services d'ascenseurs et escaliers mécaniques ;
  • des activités de support commercial pour les semi-conducteurs, imprimantes photo et écrans Mitsubishi Electric commercialisés par d'autres branches nationales de Mitsubishi Electric Europe B.V. ;
  • la fourniture de biens et services dans le secteur du génie énergétique, dont des dispositifs de commutation isolés au gaz, des dispositifs de commutation pour turbines éoliennes et des activités de R&D connexes ;
  • l'achat de matériaux et produits au sein de l'Europe destinés à l'exportation vers notre société mère.

Au 31 mars 2020, la société employait plus de 650 collaborateurs au Royaume-Uni, et notre chiffre d'affaires annuel à cette date au Royaume-Uni s'élevait à plus de 450 millions de livres sterling.

Nos chaînes d'approvisionnement

Notre société mère Mitsubishi Electric Corporation est notre principal fournisseur de biens et services. Nous achetons également des biens et services après d'autres sociétés du groupe d'entreprises Mitsubishi Electric.

Nous pouvons acheter d'autres biens et services pour répondre aux besoins de l'entreprise, que ce soit pour fournir directement nos clients dans le cadre de notre offre de produits et services Mitsubishi Electric ou pour l'exportation vers notre société mère.

Nos conditions générales d'achat au Royaume-Uni incluent les engagements de conformité du fournisseur en termes de responsabilité sociale d'entreprise visant à appliquer une politique selon laquelle le fournisseur et tous ses sous-traitants éventuels :

  • n'autorisent aucunement l'esclavage ou la traite d'êtres humains dans le cadre de leur activité ou de leur chaîne d'approvisionnement, et prennent toutes les mesures raisonnables pour s'assurer qu'aucune pratique relevant de l'esclavage ou de la traite d'êtres humains n'a lieu dans le cadre de leur activité ou de leur chaîne d'approvisionnement ;
  • respectent les conventions de l'IOT (Organisation internationale du Travail) qui protègent les enfants et les jeunes travailleurs et ne recourent jamais au travail des enfants ; et
  • ne recourent jamais au travail forcé, au travail en servitude ou au travail carcéral involontaire ;
  • Ne maltraitent ni ne violentent jamais leurs employés.

Depuis 2019, Mitsubishi Electric Corporation demande le consentement des fournisseurs à s'accorder sur les initiatives ayant trait aux questions sociales, parmi lesquelles celle des droits de l'Homme. En outre, Mitsubishi Electric Corporation continue d'encourager les efforts des fournisseurs et de les guider dans la reconnaissance des risques de violation des droits de l'Homme (par exemple, le travail forcé de travailleurs étrangers ou le travail dangereux et à risques).

Nos processus de vigilance (DD) contre l'esclavage et la traite des êtres humains

Achat de biens ou services auprès de Mitsubishi Electric Corporation ou d'une entreprise du groupe (collectivement « Fournisseur Groupe Mitsubishi Electric ») :

Nous comptons sur les processus de vigilance (DD) de chaque Fournisseur Groupe Mitsubishi Electric pour l'évaluation des risques et leur vérification et sur les obligations de conformité contractuelles applicables aux sous-traitants de chaque Fournisseur Groupe Mitsubishi Electric pour garantir la conformité au sein de notre chaîne d'approvisionnement.

Dans le cadre de ces processus, Mitsubishi Electric Europe B.V et le fournisseur du Groupe Mitsubishi Electric appliquent chacun :

(i) la politique sur les droits de l'Homme du Groupe Mitsubishi Electric, telle que mise en œuvre le 20 septembre 2017 : cela confirme que la protection des droits de l'Homme et le soutien des droits de l'Homme internationalement reconnus sont des impératifs pour les activités commerciales du Groupe Mitsubishi Electric. En conséquence, en tant que membres du Groupe, nous reconnaissons notre devoir de prévenir toute complicité avec des violations des droits de l'Homme. Notre engagement en matière de politique comprend les éléments suivants :

  • Le Groupe Mitsubishi Electric reconnaît qu'il doit, au minimum, respecter les normes internationales relatives aux droits de l'Homme, comme la Charte internationale des droits de l'homme et la Déclaration de l'Organisation internationale du Travail relative aux principes et droits fondamentaux au travail. Sur cette base, nous respecterons les droits de l'Homme tout en veillant à bien comprendre les lois et règlements pertinents dans chaque pays et région où nous exerçons nos activités. Si ces lois et règlements ne sont pas conformes aux normes internationales relatives aux droits de l'Homme, nous consulterons les autorités locales sur la manière de traiter correctement les cas impliquant les droits de l'Homme afin de respecter les normes internationales.
  • Sur la base des Principes directeurs des Nations Unies sur les entreprises et les droits de l'Homme, le Groupe Mitsubishi Electric prendra des mesures de diligence raisonnable en matière de droits de l'Homme, notamment en précisant et en évaluant l'impact de ses activités commerciales sur les droits de l'Homme et en étudiant les moyens de prévenir ou d'atténuer de manière proactive tout impact négatif de ces activités. En outre, le Groupe doit mettre en place un cadre pour rectifier tout cas dans lequel il est établi que ses activités commerciales ont eu un impact négatif sur les droits de l'Homme ou que ses membres ont été clairement impliqués dans des violations des droits de l'Homme.
  • Le Groupe Mitsubishi Electric a identifié les aspects importants de la RSE (responsabilité sociale des entreprises), s'est fixé des tâches et des objectifs concrets pour ces aspects et s'efforce de les atteindre, et, grâce à ce processus, prend des mesures pour vérifier l'état de ses initiatives en matière de respect des droits de l'Homme et communique ses conclusions.
  • Le Groupe Mitsubishi Electric doit veiller à ce que ses initiatives en matière de respect des droits de l'Homme soient mises en œuvre avec la participation de tous les cadres et employés. En outre, le Groupe doit solliciter la coopération de diverses parties prenantes impliquées dans l'ensemble de ses chaînes de valeur, telles que les activités commerciales, les produits et les services, afin de contribuer à promouvoir le respect des droits de l'Homme dans la société en général.
  • Le Groupe Mitsubishi Electric doit mettre en œuvre des programmes de formation et des campagnes de sensibilisation sur une base continue afin de s'assurer que tous les cadres et membres du Groupe comprennent les initiatives liées au respect des droits de l'Homme et se comportent en conséquence.

(ii) les directives de conduite du Groupe Mitsubishi Electric, en particulier la déclaration de déontologie et de conformité du groupe en page 5 de ces directives, qui stipule :

« Dans tous les pays et toutes les régions où nous sommes présents, nous agirons toujours dans le respect des principes suivants :
Respect des droits de l'homme :
Nous agirons toujours dans le respect des droits de l'homme. Nous ne ferons pas de discrimination fondée sur des critères de nationalité, de race, de religion, de sexe, de handicap ou de tout autre critère interdit par les lois applicables et nous n'enfreindrons pas les lois internationales assurant la protection des droits individuels et des droits de l'homme ou tout traité garantissant cette protection dont tout pays où l'une de nos sociétés est présente est partie signataire ».

Ces directives prévoient également, en page 6 :

« Nous n'accepterons aucune forme de travail des enfants ou de travail forcé dans aucune de nos entreprises. »

Au cours de l'exercice :

  • Le Groupe Mitsubishi Electric a évalué l'impact sur les droits de l'Homme lié aux activités d'entreprise du Groupe sur un grand nombre de sites, notamment les bureaux du groupe Mitsubishi Electric et les sociétés affiliées au Japon et à l'international ;
  • Mitsubishi Electric Corporation a organisé une formation sur les droits de l'Homme pour les employés impliqués dans la Responsabilité Sociale de l'Entreprise (RSE) des bureaux de Mitsubishi Electric Corporation et dans ses sociétés affiliées au Japon ;
  • Mitsubishi Electric Corporation a poursuivi la vérification de l'efficacité du Programme de formation des stagiaires techniques au sein du Groupe Mitsubishi Electric et s'est assuré qu'il fonctionnait de manière conforme aux Directives de conduite du Groupe Mitsubishi Electric.
  • Le Groupe Mitsubishi Electric a mis en place un programme de formation en ligne pour la majorité des employés de Mitsubishi Electric Corporation et de ses sociétés affiliées au Japon.

Mitsubishi Electric Corporation dispose d'un programme permanent d'évaluation des initiatives de responsabilité sociale de l'entreprise de « partenaires commerciaux » (c.-à-d. de fournisseurs tiers). La politique de Mitsubishi Electric Corporation vise à évaluer tous les nouveaux fournisseurs.

Au cours de l'exercice :

  • Mitsubishi Electric Corporation a conduit des enquêtes d'évaluation RSE auprès d'un grand nombre de fournisseurs existants et nouveaux ; certains fournisseurs ont ensuite reçu des conseils pour encourager leurs sous-traitants à adopter des pratiques de conformité en termes de RSE.

Avec une stratégie d'approvisionnement durable à l'échelle mondiale, de ciblage des coûts et de prise en charge partagée des coûts par renforcement des partenariats (G-STEP)* visant à améliorer la structure des achats, le Groupe Mitsubishi Electric a pour objectif d'atteindre le rapport aux coûts le plus bas de son histoire à compter de l'exercice 2021. Il s'agit notamment d'initiatives visant à atténuer les risques perçus en ce qui concerne un certain nombre de questions liées à la conformité aux lois et aux règlements du travail.

Achat de biens et de services auprès de fournisseurs tiers

Nous adoptons une approche proportionnée quant à nos processus de vigilance (Due Diligence, DD) pour l'évaluation des risques et leur vérification au regard de l'esclavage et de la traite des êtres humains.
Notre évaluation des risques tient compte des produits, composants, services et matériaux d'emballage, lieux de production et données de chaîne d'approvisionnement adéquats.
Nous prenons également en compte l'auto-déclaration de conformité et toute politique de conformité et/ou autres déclarations de conformité des fournisseurs.
Lorsque nous identifions un fournisseur à haut risque, nous envisageons des processus de vérification plus approfondis pour évaluer la conformité et remédier à tout manquement.

Au cours de l'exercice :

  • Mitsubishi Electric Corporation a continué l'envoi à ses fournisseurs et partenaires d'approvisionnement des formulaires de consentement relatifs aux Directives d'approvisionnement RSE, qui demandent des informations quant à la compréhension et à l'atténuation des risques graves liés aux droits de l'Homme dans la chaîne d'approvisionnement
    (travail forcé de travailleurs étrangers, travail dangereux ou à risques, etc.) ;
  • Outre les enquêtes réalisées suite aux réponses données dans les formulaires de consentement, nous émettons une fiche de contrôle supplémentaire pour déceler l'existence de violations des droits de l'Homme et mener des activités visant à atténuer ces problèmes ;
  • Nos formulaires de consentement relatifs aux Directives d'approvisionnement RSE ont été signés par un total d'environ 2 200 fournisseurs, et nous continuerons notre recherche de formulaires de consentement auprès des fournisseurs qui n'ont pas encore répondu et des nouveaux fournisseurs tout au long du reste de l'exercice.

Notre responsabilité interne et nos procédures de formation

Chaque employé de Mitsubishi Electric Europe B.V. reçoit son propre exemplaire des directives de conduite du Groupe Mitsubishi Electric et doit les observer ainsi que toutes les lois en vigueur.

Nous avons informé notre personnel d'achat en ce qui concerne les obligations légales, nos politiques d'entreprise et la présente Déclaration de politique sur la lutte contre l'esclavage et la traite des êtres humains.

Au cours de l'exercice clos le 31 mars 2020, nous avons organisé pour notre personnel un module de formation en ligne sur la conformité à la loi britannique de 2015 sur l'esclavage moderne (Modern Slavery Act 2015).
Au Royaume-Uni, plus de 650 de nos collaborateurs ont suivi cette formation en ligne.
En outre, en dehors du Royaume-Uni, Mitsubishi Electric Corporation mène depuis 2019 un programme de formation en ligne sur la RSE comprenant des sujets relatifs aux droits de l'Homme pour les employés de Mitsubishi Electric et de ses sociétés affiliées nationales. Au cours de l'exercice 2020, Mitsubishi Electric Corporation a rédigé la version anglaise du contenu et a également mené le programme dans les sociétés affiliées à l'étranger. Mitsubishi Electric Corporation prévoit de poursuivre la mise en œuvre régulière du programme tout en mettant à jour le contenu en fonction des évolutions en matière de RSE et de droits de l'Homme.

En 2020, Mitsubishi Electric Corporation a également organisé des sessions de formation en face à face sur les droits de l'Homme (et le harcèlement) pour les nouveaux employés et les responsables nouvellement nommés.
En 2020, Mitsubishi Electric Corporation a publié des commentaires sur les droits de l'Homme sous forme d'une série en quatre parties sur les sujets « Que sont les droits de l'Homme ? » dans les newsletters de l'entreprise et du Groupe.

Mitsubishi Electric Corporation compte poursuivre la sensibilisation des employés aux droits de l'Homme au sein du Groupe Mitsubishi Electric.

Donner l'alerte

Mitsubishi Electric Corporation a mis en place un système de dénonciation pour son personnel en cas de violations des droits de l'Homme. Il comprend la protection des lanceurs d'alerte.

Pour tout cas de dénonciation présumé, il est demandé à la division responsable de confirmer au plus vite les faits conformément aux procédures de consultation du Groupe Mitsubishi Electric, qui définissent également les méthodes de signalement des infractions et de gestion des conflits.

La conformité légale au Royaume-Uni

La présente déclaration énonce les mesures que nous avons prises au cours de l'année écoulée pour nous assurer (i) qu'aucune de nos chaînes d'approvisionnement et (ii) qu'aucune partie de notre propre entreprise ne pratique l'esclavage ou la traite des êtres humains.

La présente déclaration est approuvée par notre Conseil d'administration et constitue notre Déclaration de politique sur la lutte contre l'esclavage et la traite des êtres humains pour l'exercice clos le 31 mars 2020, conformément à l'article 54(1) de la loi britannique de 2015 sur l'esclavage moderne (Modern Slavery Act 2015) exigeant la « transparence au sein des chaînes d'approvisionnement, etc. ».

La présente déclaration sera publiée sur notre site Web. La page d'accueil de notre site Web comporte un lien visible vers cette déclaration.

Signée par :

Tatsuya Ishikawa

Tatsuya Ishikawa
Président-directeur général
Directeur général de
Mitsubishi Electric Europe B.V.

Date de publication :
15-9-20